Cleaning my email account, I accidentally and happily found my long lost high school poem book. I am exited to share the following poem, one of my most favorites, I believe written for my high school crush. :P.
I apologize to the non-french speaking readers. I started to translate the poem in english and half way through realized that it was just so much better in french and maybe meant to stay french for now.

 

Elle l’entend loin d’elle
Cette voix qui fait vibrer ses aspirations
Mélodie envoûtante qui fait tressaillir son être d’excitation
Echo divin qui parfume ses sens

Elle l’a écouté en un lieu
Le son de cette voix qui embaume son âme de délices
Tutoie son cœur
Et la livre inespéré à la magnificence de la vie et à la sublimité

Ses oreilles l’écoutent la séduire
Son corps se sent bercé dans les plus tendres voiles parfumés des senteurs d’une humanité paisible

Quelque part, elle l’a vu cette voix
Laissant son cœur chaviré dans l’océan des désirs insatiables

Dans les secrets divins, elle a senti son cœur conquis chaviré
Les psaumes de séduction résonnèrent dans sa tête
Une évidence se faisait scrupuleusement percevoir dans son regard

Cupidon l’avait touché
De sa douce flèche capricieuse
Au cœur cette flèche l’avait atteinte
Lui gravant le mal exquis qu’est l’amour

Copyright ©2015 – 2017 Koumba Orsi All Rights Reserved

Advertisements